todd_rundgren_a_wizard__a_true_star_11

Attention génie !

Songwriter prolixe, voix géniale, multi-instrumentiste accompli, Todd Rundgren est probablement un des grands musiciens mésestimés du grand public depuis 35 ans. Il a pourtant écrit quelques chefs d'oeuvres intemporels dans les 70's comme "Todd", "Something anything" ," A wizard, a true star", délire pop, psychédélique, sophistiqué, choeurs à tomber, chaos sonore en avance sur son temps: peut-on dire que Todd Rundgren a tout inventé ? Peut-être.

Albums home-studio où il joue de tous les instruments, albums a-capella où il fait les rythmiques avec son corps, complexité vocale, il incorpore les machines dès les années 60, il a même créé des clips et produit de nombreux artistes dont XTC. Alan Partridge dira de lui qu’il était incapable de le motiver, perfectionniste mais peu courtois, Todd Rundgren fera pourtant de « Skylarking » le plus gros succès du groupe.

todd_rundgren_hermit_of_mink_hollow_1

La discographie de notre homme est énorme, alors si vous ne la connaissez pas, commencez peut-être par cette compil « Go ahead, ignore me » ( le titre et la pochette en disent long sur l’humour et le recul du bonhomme, on le voit prêt à se faire sauter le caisson à la dynamite ...avec le sourire !!). Vous avez peut-être entendu « We gonna get you a woman » dans la serie Ally Mc Beal,

« We can still be friends » dans le film Vanilla sky

todd_rundgren_liars_1

Néanmoins les années 90 ne sont pas les plus intéressantes à mon goût, mais sort en 2004 « Liars » qui marque son grand retour. Sa voix est intacte, sublime, pleine d’émotions, les mélodies et les harmonies vocales sont encore une fois de haute volée, il a une fois de plus tout fait, les instruments, l’enregistrement, les mixes. Il revisite à sa sauce tous les courants musicaux, depuis l’électro et la jungle, à la soul et au gros rock qui tache. Cet album a aussi son message qui parle de tous ces « liars » en Amérique qui ont le pouvoir.

Todd Rundgren est un artiste essentiel et comme l’a écrit Jay Alansky dans un article : « ...la seule chose qui compte vraiment est que vous allez découvrir Todd Rundgren et que demain, votre vie va changer pour toujours …du rock’n roll pour le cerveau ».

TODD IS GOD.